balls to win - Pourquoi c'est si facile de gagner un combat en s'attaquant aux couilles

Pourquoi c’est si facile de gagner un combat en s’attaquant aux couilles

Dans les sports de combat comme la lutte ou le catch, les hommes se battent jusqu’à ce que l’un des deux abandonne la partie. Dans ces jeux, les coups bas sont strictement interdits. Car on peut pratiquement tout muscler, sauf les testicules, organes sensibles exposés hors du corps. Alors on comprend aisément que c’est précisément là le point faible de tous les hommes. Franchement ça serait trop facile de frapper là où ça fait mal pour gagner. Et puis, tous les hommes tiennent à leurs bijoux de famille. Parce que c’est là le siège de leur virilité et de leur pouvoir. Il y a quand même une sorte de respect entre les hommes pour épargner ce qui donne un sens à la vie d’un homme. Du coup, tous les hommes savent que leurs forces, mais aussi leurs faiblesses sont dans leurs burnes. C’est ça qui rend les sports de combat entre hommes si excitants. Ils se battent, mais évitent l’entrejambe par déontologie sportive. Cependant des tricheurs n’hésitent pas à atteindre les couilles de l’adversaire dans le but de gagner facilement. Outre la douleur physique, il y a la peur de perdre le symbole de ce qui fait un homme : sa capacité de se reproduire et son rôle dans la perpétuation de l’espèce humaine. C’est pourquoi le dominé abandonne volontiers la victoire pour libérer l’emprise sur ce qu’il a de plus précieux. Ainsi c’est très excitant de savoir qu’un homme fait du chantage à un autre homme en le tenant littéralement par les couilles.

Laisser un commentaire